Pendant longtemps et toujours considéré comme un animal majestueux, le cheval est un mammifère apparu il y a deux millions d’années en Amérique du nord sous le nom d’Equus. Il a connu des évolutions diverses pour devenir le cheval sous la forme que nous lui connaissons actuellement. Il y a eu l’évolution naturelle qui a changé la morphologie du cheval (taille, dentition,…) mais aussi son alimentation. Il y a aussi les changements provoqués par l’homme à travers les croisements de race. En France, le cheval a été pendant longtemps non seulement un moyen de locomotion fort utilisé jusqu’à l’apparition de la voiture, mais aussi un moyen de traction aussi bien utilisé dans l’agriculture que dans l’armée. On parle de race chevaline de France pour désigner l’ensemble des races de chevaux existants en France. Certaines des races de chevaux que nous connaissons aujourd’hui sont la résultante de croisements opérés par des hommes dans le but de renforcer les potentialités de la génération à venir.

Beaucoup de races de chevaux existent en France comme partout dans le monde et nous allons les diviser en trois catégories :

Les chevaux de selle : ce sont des chevaux destinés à être montés par des cavaliers ; il en existe aussi deux sortes : les chevaux de selle à sang froid et les chevaux de selle à sang chauds. Les chevaux de selle doivent être forts et résistants pour supporter le cavalier sur de longues distances.

Les chevaux de trait : encore appelés les chevaux lourds, ils représentent 25% de la population chevaline française. Il y en a sous neuf catégories différentes. Le cheval de trait est un cheval fort, destiné à la traction d’attelages et de matériels divers. Ils sont forts, grands et sont apparus en Europe au dix huitième siècle.

Les poneys : Ce sont des chevaux particuliers de petite taille et ne dépassent pas 1,48m de hauteur. Ce sont des animaux très forts aussi à l’âge adulte et ils peuvent être montés comme les chevaux de selle ou de trait. Cependant, le poney est reconnu comme un animal capricieux et têtu. Pour dresser un poney, cela requiert le savoir faire d’un expérimenté. Les poneys sont surtout utilisés aujourd’hui dans les clubs équestres pour l’équitation des enfants et par ceux qui en ont les moyens comme animaux domestiques de luxe.

Le cheval qui a pendant longtemps été le plus indispensable compagnon de l’homme dans l’univers animalier est de plus en plus délaissé. Cet animal majestueux sert de moins en moins et pour cause, l’évolution des technologies qui l’a rendu de plus en plus inutile. L’apparition des voitures a vu le rôle de moyen du cheval comme moyen de transport disparaitre lentement. Avec la motorisation de l’agriculture, il sert de moins en moins comme moyen de traction agricole. Aujourd’hui, le cheval sert surtout d’animal de courses pour les compétitions hippiques, pour les exhibitions et est même utilisé dans certaines régions comme viande de consommation. C’est triste car ce dernier rôle est le seul destin qui reste à ce compagnon d’autrefois qui a rendu de nombreux services mais qui se voit disparaitre sous les appâts irrésistibles de la technologie et de ses innombrables merveilles.